Gilles Orgeret, le blog d'un kinésithérapeute

GillesOrgeret.com, le blog d'un kinésithérapeute : dos, massage, thérapie manuelle, techniques de kiné...par Gilles Orgeret
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

N’importe quoi dans la presse… comme d’hab !!!!

, 17:10 - Lien permanent

N’importe quoi dans la presse… comme d’hab !!!!

Quand la presse grand public va-t-elle cesser de véhiculer des informations fausses ?

Si dans chaque article prétendument informatif elle commet autant d’erreurs que dans le domaine de la santé, c’est une catastrophe. Au lieu de nous informer, elle nous désinforme !!!

Dans Femme Actuelle N° 1460 du 17 au 23 septembre 2012, en page 60, un article intitulé : « Ostéopathie, Kiné… qui consulter ? » m’a interpellé. Il est carrément caricatural. Il prétend que la kinésithérapie est là pour « rééduquer », l’ostéopathie pour « corriger les déséquilibres », la chiropraxie pour les « ajustements vertébraux ».

D’abord « rééduquer ». Qu'est-ce que ça veut dire ? Est-ce que « corriger les déséquilibres » et pratiquer des « ajustements vertébraux » n’est pas également rééduquer ? Oui, bien entendu ! Donc, le champ d’action de la kinésithérapie englobe également ces domaines soi-disant « réservés » aux ostéopathes et aux chiropracteurs.

L’ostéopathe « corrige les déséquilibres »… Quand on sait que leur champ d’action prépondérante est le « fonctionnel », les algies fonctionnelles, c’est-à-dire le psychosomatique*, il faudrait plutôt dire qu’ils corrigent les déséquilibres psychomoteurs. De plus, eux aussi manipulent les dos. Ce domaine n’est pas réservé aux chiropracteurs, loin de là !!!

Le chiropracteur « ajuste les vertèbres ». De qui se moque-ton ? Il n’y a rien à réajuster dans un mal de dos commun. Les vertèbres ne bougent pas, ne se déplacent pas, c’est démontré scientifiquement depuis des lustres. De plus il force les articulations. Y avoir systématiquement recours est carrément dangereux. L’hypermanipulation est un acte grave. Mieux vaut avoir recours à des manœuvres douces (médicaments anti-douleurs sur un temps court, kinésithérapie de réadaptation neuromotrice, ostéopathie tissulaire, acupuncture), d’autant qu’il a été prouvé que rien ne marche si on ne rééduque pas aussi le muscle. La manipulation n’a d’effet que sur le court terme !!!

Je donne toutes les preuves scientifiques de ce que j’avance dans ce billet dans mon livre « Mal de dos : vérités et mensonges ! » J. Lyon. Editeur.

Messieurs les journalistes, un peu de sérieux s’il vous plaît, y’en a marre !

  • La revue de l’Ostéopathie. N°1-1 :2011. P31.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.gillesorgeret.com/trackback/54

Fil des commentaires de ce billet