Gilles Orgeret, le blog d'un kinésithérapeute

GillesOrgeret.com, le blog d'un kinésithérapeute : dos, massage, thérapie manuelle, techniques de kiné...par Gilles Orgeret
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

octobre 2013

samedi 5 octobre 2013

Choisir le mot juste : qu'entend-on par « tonus musculaire » ?

, 15:47

Certains articles de presse grand public titrent : « Retrouver son tonus musculaire ! » (après une maladie ou un effort physique par exemple.). Ceci relève d’une faute de sens étant donné que notre tonus ne dépend pas de notre volonté. Il faudrait titrer : - La « récupération physique » après l’effort du sportif. Ou : - Le renforcement de la « tonicité musculaire » du sédentaire. Définition : Le tonus musculaire définit l’état de légère tension musculaire nécessaire, constant, inconscient, qui s’oppose à la force de pesanteur terrestre. C’est à dire que sans tonus, en raison de sa force la pesanteur aurait tendance à nous écraser au sol en petit tas inerte. Le personnel médical (notamment...

Lire la suite

dimanche 13 octobre 2013

Nouvelle élongation douce active en bassin pour le mal de dos

, 05:50

Mon esprit tortueux vient de produire ce nouveau type d’élongation pour les chroniques du dos. Il n’est pas question de parler de « traction », ce traitement étant proscrit depuis longtemps puisqu’il produit l’effet inverse de celui recherché, à savoir augmenter les contractures au lieu de les réduire (à cause du réflexe myotatique). Bassin chauffé à 33°. Le patient est installé confortablement (veiller à bien soutenir la tête). Une longue bande élastique de rééducation est fixée aux chevilles (MSD-BAND extra-dure) lesquelles sont protégées par un linge. 1er temps : Les mains tiennent un circuit de poulie. On démarre membres supérieurs en extension au dessus de la tête et près du corps. La...

Lire la suite

dimanche 27 octobre 2013

Traitement « GéO » de la maladie de Dupuytren non opérée !

, 05:25

Traitement « GéO » de la maladie de Dupuytren non opérée ! La maladie de Dupuytren est une fibrose rétractile de l’aponévrose palmaire entraînant un blocage en flexion du doigt concerné (le plus souvent l’annulaire, ensuite l’auriculaire, médius, index). Le traitement est chirurgical (aponévrotomie percutanée) avec les suites bonnes et mauvaises inhérentes à tout acte chirurgical. J’ai inventé une nouvelle méthode (à ma connaissance personne n’en a encore eu l’idée) permettant le plus souvent d’éviter je l’espère, l’opération. Elle s’applique au sujet dont le doigt est encore relativement souple. Il convient de traiter en effet le plus précocement possible dès les premiers signes de fibrose...

Lire la suite